Blogue

Choix du type de pavé, dalle ou lame en milieu urbain

Catégories :
21 avr

 

 Choix du type de pavé, dalle ou lame en milieu urbain

Les choix du format, de la finition de surface et de la couleur des éléments de pavage sont surtout réalisés par le maître d’ouvrage et par le concepteur tout en tenant compte des conditions structurelles et esthétiques du projet. S’il souhaite la réussite à long terme du projet d’un revêtement en pavage de béton, le concepteur doit prendre en compte toute une série de conditions qui consistent à déterminer l’épaisseur du revêtement et du lit de pose, la nature et l’épaisseur de la fondation et de l’éventuelle sous-fondation en fonction de la charge de circulation attendue et de la portance du sol.

Dans le présent article, nous présentons la sélection des éléments de pavage en fonction des applications potentielles choisies.

De manière générale, afin d’obtenir une longue durée de vie au pavage, on peut affirmer que les pavés, lames ou dalles en béton doivent répondre aux exigences suivantes :

- se conformer à la norme CSA A231;

- adapter le type, l’épaisseur et le format à l’application prévue.

Selon la norme CSA, les pavés en béton sont des éléments dont le rapport maximal entre la longueur et l’épaisseur est égal à 4.  En général, le ratio se situe entre 3 et 4 pour une application résidentielle telle qu’un stationnement d’automobile.  Il est important de sélectionner un pavé avec un ratio inférieur à 3 pour la réalisation d’une rue municipale.  Par exemple, un format de pavé de 150 x 300 mm nécessite une épaisseur de 100 mm (300/100 = 3) pour une application routière.

Les éléments ayant un rapport longueur/épaisseur > 4 sont appelés dalles lorsque la surface unitaire est de plus de 0,09 m² et pour les autres cas, ils sont appelés des lames; celles-ci ne peuvent pas faire face aux mêmes sollicitations que les pavés.

Pour des charges plus importantes ainsi qu’aux endroits où se produisent de nombreux efforts tangentiels, on peut opter pour des pavés à emboîtement (pavé Appialock) ou à tenons-mortaises (Avenue autobloquant). Grâce à cet emboîtement, chaque pavé répartit l’effort vertical et horizontal auquel il est soumis sur plus de deux pavés adjacents, alors que le pavé à tenons-mortaises répartit la charge sur tout son périmètre, ce qui le rend le plus performant du marché.  Ces pavés autobloquants sont particulièrement recommandés pour les revêtements où des charges très lourdes sont attendues, par exemple les rues, les traverses piétonnes, les terrains industriels et les ports.

Tableau du domaine de l'emploi en fonction des choix de produits en milieu urbain

 Comme les éléments de pavage sont sollicités par poinçonnement ou flexion lors du passage de 

charge et que la résistance de ces derniers est fonction du format (épaisseur, largeur et longueur), des calculs et essais furent réalisés afin de simplifier la sélection des éléments de pavage en fonction des applications potentielles choisies. Nous présentons donc les produits urbains offerts par Bolduc à l’aide du tableau qui définit les charges par types de véhicules.

 

 

 

Par Yvan Bolduc, ing.

Documentation

Tableau domaine d’emploi des produits urbains